Votre panier : 0,00 EUR
Blog

Le soleil, ami ou ennemi ?

Le soleil, ami ou ennemi ? 


Les beaux jours sont enfin de retour ! Tandis qu'en occident nous adulons les teints halés, les asiatiques fuient le soleil et s'en protègent. Ceci est-il seulement une différence de culture ou est-ce plus profond ? 




Des critères de beauté qui diffèrent :

Le culte de la blancheur est, en Asie, présent depuis des siècles déjà; tandis que les paysans travaillaient dehors, les nobles se prélassaient en intérieur. Les peaux bronzées étaient donc attribuées aux paysans alors que la peau blanche signifiait que vous étiez assez aisé pour ne pas avoir à travailler. Déjà à l'époque les femmes utilisaient du maquillage afin de blanchir leur peau (certaines se peignaient même les dents en noir pour renforcer cet effet !). 
Cette mode est loin de s'essouffler car depuis quelques années l'Asie subit l'influence d'Hollywood et ses stars très souvent claires de peaux, et de la Kpop et ses idoles au teint pâle. Les asiatiques redoublent de stratagèmes afin d'éviter les rayons du soleils en utilisant des crèmes solaires au SPF très élevé, en se couvrant ou en n'oubliant jamais leurs ombrelles. 
Nous, occidentaux, fervant adeptes de la position "crêpe au soleil" devrions nous intéresser d'avantage à cette tendance car elle ne s'avère pas qu'esthétique, mais également salvatrice pour notre peau.

Une peau en bonne santé protégée du soleil :

A petite dose, le soleil est un super allié : il nous procure les vitamines D essentielles pour une bonne santé et un moral au top, il aide même à la guérison de certaines maladies de peaux (psoriasis, eczéma...), cependant une exposition trop importante peut apporter des problèmes de santé graves tels que les cancers ou des mutations génétiques sur l'ADN. 
Le soleil créé également un vieillissement prématuré de la peau; on se demande souvent comment les asiatiques conservent une peau aussi jeune et éclatante, et éviter le soleil est l'une des clés ! Il en est de même pour l'acné, les personnes en souffrant ont souvent l'impression que s'exposer améliorent l'aspect de leur peau, mais ceci n'est qu'éphémère car l'exposition aux UV contribue à épaissir la couche superficielle de la peau, ce qui tend à boucher les pores de la peau. Ainsi, le sébum ne peut pas s'évacuer correctement et favorise la formation de boutons noirs et de microkystes qui apparaissent bien souvent à la rentrée. 

En résumé :

Pour avoir une belle peau on évite de se faire rôtir sur la plage cet été, on opte pour une bonne crème solaire et on se rappelle que plein d'asiatiques rêvent de notre teint blanc ! 

Rédigé le  10 juin 2018 13:16  -  Lien permanent
0 Commentaires  

RECETTE : Poulet frit coréen

Recette : Poulet frit coréen 


Le
Tong Dak est un plat emblématique de la Corée. Ce sont des petits morceaux de poulet frits couverts de sauces aigre douce. Ils se dégustent aussi bien au chaud dans un petit restaurant, que dans la rue. Ils sont souvent accompagnés d'un bol de riz et d'une bière fraiche. 



Quantité : 4 pers
Préparation : ~15 min
Cuisson : ~15 min

Ustensiles : 

1 friteuse ou sauteuse + huile de friture
1 plat + papier absorbant
1 petite casserole
1 couteau + 1 planche
1 saladier
1 cuillère à café
1 cuillère à soupe


Ingrédients : 

3 cuisses de poulet désossées (ou ~ 400 g de blanc de poulet)
60 g de fécule de pomme de terre (ou de fécule de maïs)
30 g de farine de blé
30 g de farine de riz gluant
1/2 cc de sel
1 cc de levure chimique (ou du bicarbonate de soude)
1/2 cc de poivre
1 oeuf battu

la sauce:
3 gousse d’ail émincé
2 cs d’huile végétale
4 cs de sucre
2 cs de gochujjang (pâte de piment coréen)
2 cs de vinaigre de riz. 
2 cs de sauce soja
200 ml d’eau
1 cc de graine de sésame

Préparation :

Le poulet : 
  1. Commencez par couper la viande en petit en morceaux (~2cm) et la déposer dans un saladier.
  2. Ajoutez-y ajouter la fécule de pomme de terre, la farine de blé, la farine de riz gluant, la levure , le sel, le poivre et l’oeuf battu, puis mélangez uniformément.
  3. Faites chauffer l’huile dans une friteuse.
  4. Dès qu’elle est à la bonne température (180°C), déposez-y les morceaux de poulet un par un.
  5. Laissez cuire ~5 min jusqu’à ce qu’ils soient dorés sur chaque face.
  6. Déposez les sur le papier absorbant. 
La sauce : 
  1. Faites chauffer une casserole avec 1cs d’huile et faites-y revenir l’ail avec le sucre durant quelques secondes.
  2. Ajoutez-y le gochujjang, le vinaigre, la sauce soja, et remuez le tout.
  3. Ajoutez-y l’eau et remuez à nouveau. Enfin y versez les graines de sésame.
  4. Versez les morceaux de poulet frits dans la casserole de sauce et enrobez-les uniformément.
Ensuite savourez ! 


Rédigé le  18 déc. 2017 19:56  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Pourquoi choisir les cosmétiques coréens ?




Pourquoi choisir les cosmétiques coréens ?



Les cosmétiques coréens sont en pleine expansion, le monde entier a compris qu'ils riment avec innovation et qualité. Il suffit de se promener dans les rues de Séoul pour réaliser à quel point les habitants sont entretenus, avec une peau éclatante, un regard lumineux et des cheveux brillants. Prendre soin de soi fait parti de leur quotidien.


Les cosmétiques coréens, des innovations perpétuelles.

Bb crèmes, Cushion, Masques en tissu... Ces produits vous semblent familiers ? Et bien figurez-vous qu'avant que Lancôme, Sephora, Clinique et autres marques françaises s'en emparent, ces cosmétiques sont d'origine coréenne. Nos grandes marques ne cessent de s'inspirer de la Corée du Sud et ses innovations perpétuelles. En alliant l'ancestral avec la technologie, les coréens ont toujours une longueur d'avance sur le reste du monde. Que ce soit au niveau des produits ou du packaging, le marché cosmétique coréen est toujours en mouvement. L'innovation dont ce pays fait preuve se situe également dans les moeurs, les hommes prennent soin d'eux autant que les femmes; Il existe de nombreuses gammes spécialement pour les hommes, qui ne se limitent pas à une lotion après rasage et une crème anti-ride, chacun trouve son bonheur sans tabou !




Un mode de vie tout en beauté.

La beauté est ancrée dans la vie des coréens, ils en ont même fait un véritable rituel : le layering, ou la technique du mille-feuilles en français. Il consiste à appliquer un grand nombre de soins du plus léger au plus épais afin de cibler au plus profond les besoins de la peau (nous ferons un article plus détaillé dessus, en attendant, vous pouvez trouver sur nos pages facebook et instagram une description de chaque étape. ). Les marques proposent de larges gammes de produits appuyées sur ce rituel afin que chacun puisse trouver ce dont il a besoin. N'importe qui peut s'offrir des produits cosmétiques; contrairement à l'occident ou qualité rime avec prix élevés, la Corée se place dans une optique d'accessibilité. Les produits ont, pour la plupart un excellent rapport qualité prix, doublé d'une efficacité redoutable ! Sans compter que les packagings sont toujours hyper sophistiqués et travaillés.





Respect et éthique.

Les pays asiatiques sont malheureusement souvent victimes de clichés par rapport à leur produits. La Corée du sud est pourtant respectueuse de l'environnement et de la peau. En effet, presque tous leurs produits sont fabriqués en Corée avec des composants coréens. Certaines marques en font même leur identité comme Jeju Indi ou Innisfree, qui utilisent des extraits naturels provenants de l'île de Jeju (minéraux, plantes ...). Et ils ne comportent que rarement des parabènes ou des huiles minérales. Pratiquement toutes font attention à la composition des produits afin de ne pas mettre en danger la santé du consommateur, comme par exemple TONY MOLY et sa fameuse gamme Panda's dream, qui comporte des produits 5 FREE (sans parabènes, benzophénone, huiles minérales, triéthanolamine, ni colorants artificiels.). L'éthique est donc au coeur de la cosmétique coréenne.

De plus, à partir de janvier 2018, les tests sur les animaux seront officiellement prohibés. Certaines marques n'ont pas eu besoin d'attendre l'interdiction de l'état pour soutenir la cause animale. Par exemple la marque Etude House se revendique cruelty free et soutient financièrement des associations de protections des espèces en voie de disparition, notamment avec leurs crèmes Missing U, dont une partie des ventes est reversée pour cette cause. Donc, que ce soit sur la santé, sur l'environnement ou sur l'éthique, la Corée du Sud créé ses cosmétiques dans le respect.



En résumé, les produits cosmétiques coréens ne se résument pas à une mode éphémère dont s'emparent les pays occidentaux; c'est un phénomène durable et justifié. Les produits sont aussi beaux qu'efficaces, ils sont technologiques et respectueux.



N'hésitez pas à faire un tour sur notre boutique en ligne ou à vous abonner à notre box afin d'en découvrir d'avantage sur les cosmétiques coréens !



Lili et Camille, Pibu Box
Rédigé le  12 nov. 2017 12:09  -  Lien permanent
0 Commentaires